Gaal (2)

 

Gaal (2)

E n Europe, la couleur jaune n’a jamais été considérée comme un symbole de pouvoir comme le rouge. Ìn Europa hett Gaal nia àls Herrschàftsymbol gediant wia Rot. Les filles du souverain portaient des vêtements en soie, teintes en jaune avec du safran. D’Kenigstächter han siideni Kleider trajt, wo mìt Safràn gfarbt gsì sìn. Le jaune-safran passait pour être la couleur de l’amour, plus tard celle de la volupté. Safràn-gaal hett àls Fàrb vù der Liab golta, speeter als Fàrb vù der Wollùscht. La déesse romaine Vénus portait un vêtement jaune. D’reemisch Gättin Venus hett a gaal Kleid trajt.

C’est la raison pour laquelle cette couleur fut transformée au Moyen-Âge en celle des prostituées. Wajjadam ìsch dia Fàrb ìm Mìttelàlter ìn dia vù da Hüera ùmfùnktioniart worra. On les obligea à porter un ruban, une ceinture ou un voile jaunes. Sìe han miassa a gaal Bandla, a gaaler Gìrtel odder a gaaler Schleier tràja. Le jaune est salissant, et l’ocre-jaune représentait le dégoût, le pus et les excréments. Gaal ìsch a schmìrigi Fàrb, ùn so ìsch Gaal-brün mìtem Eckel, Eiter ùn mìt da Üsscheidùnda verbùnda worra.

Chez les peintres, la couleur jaune est également perçue comme ambigüe. Kandinsky dit par exemple que si les gens regardent le jaune, la couleur les inquiète, l es énerve, les excite, Der Kùnschtmoler Kandinsky meint, àss Gaal d’Litt beùnriahwiga, ùffrèja, àstàchla dat. La violence exprimée dans cette couleur ressemble, selon lui, à une trompette que l’on joue de plus en plus fort. D’Gwàlt, wo in dara Fàrb stackt, dat ìn era Trompeet glicha, wo ìmmer lütter gspìlt wùrd.

Reste à espérer qu’il y a, dans ce pays, des oreilles pour l’entendre. Bliit nùmma z’hoffa, àss es ìn dam Lànd Ohra gìtt, wo dàs heera.

 

Edgar Zeidler

 - Retour - Zruck -