Fissamickera

 

Fissamickera

Le sens de fissamickera, est : manigancer, trafiquer, se livrer à de mystérieuses manipulations : Wàs fissamickersch wìeder ? Qu’est-ce que tu manigances de nouveau ? Il est apparenté à Fissigucker / Fissiguckes, charlatan au sens d’un individu qui se mêle de tout affectant un grand savoir. Le lien avec Fissik semble évident. Rappelons que Fissik a plusieurs sens : magie noire, sottises, simagrées ou singeries. Màch kè Fissik ! est donc parfaitement ambigu. Le synonyme est Fissimàtanta / Fissimatentes, dont l’origine remonte au moyen haut-allemand « visament », au sens de « Zierat », ornements. L’étymologie est latine : « visae patentes » qui signifia d’abord « brevet délivré dans les règles de l’art », puis « difficultés bureaucratiques superflues. »

Certains rapprochent fissamickera de farfouiller qui se dira plutôt rùmfùchtle (67), glüwa, ummaschnüffla ou niala (68). Ce dernier est employé dans l’expression se curer le nez, ìn dr Nàs(a) niala, fouiller la terre, ìm Grund / Grung niala. Dans sa forme impersonnelle, ’s nialt m’r, il signifie avoir des crampes d’estomac.

En réalité, fissamickera est plus proche de trafiquer, triiwa dans l’expression : Wàs triibsch wìeder ? Qu’est-ce que tu trafiques de nouveau ? Pour ceux qui trafiquent un moteur, on aura recours à l’emprunt, a Motor trafikiara, tandis que trafiquer ses papiers, c’est bien sini Pàpierer fälscha. Le trafic de drogue, dr Drogahàndel n’ayant bien sûr rien à voir avec le trafic, dr Verkehr.

Un point commun tout de même : les deux augmentent au plan mondial, waltwitt, en polluant l’atmosphère et les esprits.

À se demander ce que fabriquent les responsables politiques, wàs fissamickera denn d’politischi Veràntwortligi, waltwitt ?

Edgar Zeidler

 - Retour - Zruck -