Àstecka

 

Àstecka

Le verbe àstecka, contaminer, signifie aussi « entraîner par un mauvais exemple » : Dia Bànda hät ìhna àgsteckt un jetz hock er ìm Käfig. Cette bande l’a entraîné et le voilà en taule. Autre acte délictueux : a Hüss àstecka, mettre le feu à une maison.

Dans le Sundgau, la contagion se dit d Àsteckig, à Colmar, d Àsteckùng, l’adjectif étant respectivement àsteckig à Waldighoffen et àsteckend à Mulhouse. Ce qu’on sait moins, c’est que der Àstecker était le rattacheur, cet ouvrier de filature chargé de rattacher les fils d’une bobine, d Fada uff da Fàdarugala ou Fàdarällala.

Les maladies contagieuses, d àsteckendi Krànketa, ont toujours été un fléau pour l’humanité, sìn ìmmer a Làndplog fìr d Manschheit gsì, certains n’hésitant pas à parler de fléau de Dieu, a Heimsüechung Gottes. Les épidémies de choléra, de peste, la grippe aviaire et maintenant le coronavirus, der Cholera, d Pescht, d Vogelgripp un jetz de Coronavirüs, ont un point commun : une très forte concentration d’humains et d’animaux domestiques ou sauvages, a hochi Konzentration vo Manscha un Veh oder Wìldtiarer. Et la transmission, d Ìwertràgung, se fait de l’animal à l’Homme, vo Tiar zù Mansch.

La terre est pleine à craquer, d Arda ìsch rüttlabüttik voll. Les endroits où respirer se font de plus en plus rares, s gìtt boll kè Ort meh zùm Schnüfa. Et c’est précisément les poumons qui sont la cible du Coronavirus, un s sìn gràd d Lunga, wo da Coronavirüs àgrifft.

D’aucuns se demandent si tous ces virus n’auraient pas une fonction régulatrice de l’explosion démographique, gwìssi froja sich, äb dia Virüs villicht a Bramsfunktion han gejja d Ìwerbevölkerung. Ànderi meina, àss dia Waltseucha kè ànderi Funktion häiga, àss dana Parasita d Glagaheit ga, sich üsstatowa, d’autres pensent que ces pandémies n’ont d’autre fonction que de permettre à ces parasites absolus des cellules vivantes de se défouler.

Je souhaite au lecteur de se forger sa propre opinion, de se prémunir de ce fléau et de celui des fake news qui explosent sur le net et qui contaminent notre bon sens paysan, schìtza èich vor dana àlla fàlscha Noochrìchta, wo unsera gsunda Manschaverstànd àstecka.

Edgar Zeidler

 - Retour - Zruck -